titresite

contact

adhesion modifi 1

enseignement1

RESERVATION

Les muscles

  

Bon pour les muscles

bon_muscles

Lorsque l’on parle du tennis comme d’un sport  »complet », cela vaut à bien des niveaux. Mais c’est peut-être lorsque l’on s’intéresse aux muscles sollicités lors de la pratique –le corps humain en compte quelque 600 !- que l’on conçoit le mieux le caractère « plein » de ce sport.

•    Le tennis sollicite en effet les muscles :

– des membres inférieurs (quadriceps, ischiojambiers, jumeaux, soléaires, adducteurs, abducteurs…) lors des déplacements ;

– des membres supérieurs (avant-bras et épaule) pour la prise de raquette et la frappe aussi bien en coup droit qu’en revers ;

–   du tronc et de l’abdomen lors du service et des accélérations en coup droit et en revers.

•    L’avantage du tennis est qu’il permet de travailler tour à tour et en enchaînant ces différents muscles.

« On travaille assez vite les pieds et les chevilles, note le responsable de la Formation et de l’Enseignement à la FFT Bernard Pestre, et puis l’ensemble de la jambe sur toutes les courses, avec beaucoup de changements de direction, de freinages ou au contraire d’accélérations. En outre, vous ne travaillez pas les mêmes types de muscles selon que vous courez vers l’avant, l’arrière ou sur le côté. Puis on remonte sur tout le corps, abdos, dorsaux et bras lors de la frappe. C’est très, très complet. »

•    Et le dos dans tout ça ?

Contrairement aux idées reçues, le tennis n’est pas mauvais pour le dos en soi, même s’il s’agit d’un sport asymétrique. D’ailleurs, il suffit de jeter un œil aux dorsaux de nos champions pour se rendre à l’évidence : ce sont des zones extrêmement sollicitées par le jeu et donc renforcées.

« C’est vrai qu’il n’y a qu’un bras qui joue, explique Bernard Pestre, mais les mouvements sont quand même très complets. De nombreux rhumatologues disent d’ailleurs que dans le cas de certaines douleurs dorsales, c’est très bien de jouer au tennis parce que ça “dérouille“ un petit peu et évite l’ankylose. »

•    Faire du renforcement

Si jouer au tennis permet de travailler sa musculature, il peut aussi être judicieux de renforcer sa musculature pour pouvoir jouer dans les meilleures conditions possibles. Un certain nombre d’exercices de musculation concentrique et excentrique peuvent ainsi venir agrémenter vos séances purement « tennis », dans le cas où vous pratiquez la compétition de manière intense. « Quand on pratique en loisir, précise Bernard Pestre, ce n’est pas la peine d’aller soulever de la fonte pour bien taper la balle ! »

En revanche, en cas de pratique assidue, afin de se renforcer et d’éviter ainsi les douleurs lombaires et dorsales, les séances d’abdominaux, d’abdo-fessiers, de gainage, de dorsaux et autres pectoraux sont recommandées. Tout comme, pour les bras, les tractions ou les tirages -avec une barre ou un élastique-, ainsi que les « shrugs » (haussement d’épaule) ou le rameur.

Conseil : Et pour préserver au maximum vos muscles, n’oubliez pas de bien vous échauffer progressivement et vous étirer avant de commencer votre entraînement ou votre match ! Porter de bonnes chaussures réservées à la pratique du tennis est également essentiel pour la préservation des muscles des jambes.

Source: FFT
  

INFOS-NEWS

STAGES DE PAQUES:

ADULTES du 10 au 14 Avril.

Renseignements et Tarifs

Inscriptions au secrétariat.

Nouveau:

Cotisation découverte (3mois)

pour les joueurs jamais

licenciés

 

 jo2024copie

rg2017 

 

 

facebook

CALENDRIER ANIMATIONS

TOURNOI         ANIMATION

EVENEMENT   COMPETITION

Janvier 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
08
09
10
11
12
13
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
28
29
30
31

VISITEURS

2.png6.png4.png8.png8.png8.png
aujourd'hui12
hier377
semaine805
mois9256
tout depuis 01/02/2016264888
6
Online
mercredi 24 janvier 2018 05:49
Powered by CoalaWeb
omspasite    logoligue logoclichy1 copie

sportloisirs 

 
  

bnp logodept copie  logobabolat