titresite

contact

adhesion modifi 1

enseignement1

RESERVATION

Le tennis elbow

   

Le tennis elbow

tennis_elbow

Son nom l’indique : le tennis elbow est une blessure spécifique au tennis, et malheureusement assez courante. D’où vient-elle ? Comment la prévenir, comment la soigner ? Les réponses sont données par le docteur Gilles Daubinet.
Le terme médical du tennis elbow est « épicondylalgie tendineuse ». L’épicondyle est un petit relief osseux situé au-dessus de l’articulation du coude sur la face externe du bras. Cette affection fait partie des troubles musculo-squelettiques du membre supérieur.
On retrouve le tennis elbow essentiellement chez le pratiquant régulier de plus de 35 ans. Cette blessure au coude n’est pas une inflammation mais une atteinte dégénérative d’un tendon. Elle survient suite à une sollicitation du bras importante ou répétée.

« Le tennis elbow n’existe pas chez les jeunes, ni chez les professionnels, explique le docteur Daubinet. Il arrive après 35 ans ou plus tôt parfois, en cas de fautes techniques (mauvaise raquette par exemple).  Il faut chauffer son coude, ses muscles, ses articulations avec une pommade adaptée. C’est souvent en périodes de froid, lorsque le tendon est mal irrigué, que des douleurs peuvent être déclenchées. Après avoir chauffé le tendon, il faut l’étirer et muscler l’avant-bras avec des musclets à ressort. Avoir de bons muscles au niveau de l’avant-bras permet de protéger le coude. Et par-dessus tout, le meilleur conseil est de tout stopper dès qu’on ressent la moindre douleur à l’intérieur ou à l’extérieur du coude. En s’arrêtant au premier signe de douleur, celle-ci va s’arrêter rapidement d’elle-même. Mais si l’on force sur la douleur, alors la maladie s’installe. Il est alors ensuite très compliqué et très long de soigner cette blessure. »

Comment le soigner ?
C’est une blessure difficile à soigner lorsque la douleur tendineuse s’est installée.

 4 traitements

  • Le repos : sûrement le meilleur traitement, mais très long (au-delà d’un an).
  • La kinésithérapie : elle associe dans ce cas les étirements et la reprogrammation du tendon.
  • Les infiltrations de cortisone : elles constituent un bon traitement mais le protocole est  très précis. « Il ne faut pas faire n’importe quoi, avertit Gilles Daubinet. De nombreux traitements sont proposés alors qu’ils n’ont pas été validés scientifiquement. Les ondes de choc ne constituent pas un traitement efficace pour cette pathologie. C’est la même chose pour les « PRP », la toxine botulique ou le laser. Attention à ces traitements à la mode qui ne fonctionnent pas. »
  • La chirurgie : il s’agit dans ce cas d’un acte simple, avec plus de 90% de résultats concluants si l’acte est fait correctement.
Source: FFT
   

INFOS-NEWS

STAGES DE PAQUES:

ADULTES du 10 au 14 Avril.

Renseignements et Tarifs

Inscriptions au secrétariat.

Nouveau:

Cotisation découverte (3mois)

pour les joueurs jamais

licenciés

 

 jo2024copie

rg2018 

 

 

facebook

CALENDRIER ANIMATIONS

TOURNOI         ANIMATION

EVENEMENT   COMPETITION

Avril 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

VISITEURS

2.png9.png9.png5.png7.png0.png
aujourd'hui90
hier371
semaine2692
mois9063
tout depuis 01/02/2016299570
12
Online
dimanche 22 avril 2018 07:00
Powered by CoalaWeb
omspasite    fft comite hautsdeseine 2l fd bl qsmall logoclichy1 copie bnp logodept copie  logobabolat